POÊLE  TURBO


Le poêle turbo n'est pas un rocket mais la combustion y est tout de même très bonne.

La combustion sur cendre (contrairement à la combustion sur grille) permet de conserver les braises très longtemps. Autrement dit, avec un turbo, il reste toujours des braises le matin pour repartir le feu. Très confortable.

Tirage inversé : l'air primaire arrive par le haut, préchauffé, et est injecté sur les braise grâce à un tube.

Une grande bouteille de gaz (35kg) coupée en deux

=  2 poêles.

Le couvercle taillé dans une tôle de 6.

Un trou pour l'air primaire avec un tube.

Un trou pour le starter.

2 clapets de réglage.

Le tube d'admission qui descend jusqu'à 25 cm des cendres.