Chauffe-eau à bois V2


Chauffe-eau à bois à chauffe directe.

Ballon de 75L.
Foyer Batch DSR1

3kg de bois par flambée.

Temps de chauffe moyen 30mn.


Après des années d' utilisation, le chauffe-eau Rocket est remplacé par une nouvelle version.

 

Retour sur la version Rocket :
Ce modèle a été utilisé quasi quotidiennement  pendant 7 ans sans aucun problème, un vrai régal. Mais les limites du foyer Rocket représentent quelques contraintes :
- Petit foyer donc alimentation en bois très fréquentes (toutes les 5/10 mn). Pas dramatique mais contraignant.
- Petit foyer donc petite puissance, ce qui allonge le temps de chauffe.

 

Nouvelle version :

Le foyer est dorénavant un foyer de type "Batch", c'est à dire que le chargement en bois se fait en seule fois.
Foyer d'inspiration DSR1 de Peter Van Den Berg.
La contrainte de l'alimentation continue est levée et la puissance augmentée.
Les premiers essais sont très concluants.
Pour l'instant, version non-isolée en utilisation directe :

Une flambée > 75L d'eau chaude > tout le monde  à la douche.

75L = 3/4 bonnes douches...et plus si vous remettez une bûche.

Isolable soit en intégrant le tout dans des bidons de 220L en remplissant l'espace avec de la vermiculite, soit en maçonnant une enceinte, toujours remplie de vermiculite.

Autre amélioration, le couvercle est facilement amovible pour ramoner.

 

A venir :

- Une version isolée.

- Une version avec échangeur à connecter à un cumulus classique.

- Une version 20 ou 30L pour des besoins ou des espaces réduits.

 


Deux bidons assemblés.
Une sortie de fumée en 130mm.
La découpe pour le foyer.
6 cm de béton de vermiculite dans le fond.


Restriction de section ronde.


Support cumulus qui vient s'emboîter sur le foyer.


Cumulus posé.


Raccord entrée eau froide.

Foyer en dalles de béton réfractaire.


L'espace est rempli d'un béton de vermiculite.


Support en place.


Couvercle avec tresse céramique.


Installé.

Groupe de sécurité sur entrée eau froide.

 

Clapet d'obstruction sur conduit de fumée.



Sécurité :

Dans les règles de l'art, il convient d'installer une soupape de sécurité sur la sortie eau chaude pour parer à une éventuelle grosse surchauffe.

Le groupe de sécurité classique n'étant pas prévu pour ça.

A moins d'opter pour le branchement ci-dessous :

Pur low-tech


Ci-dessous, une astuce pour raccorder un chauffe-eau à bois avec échangeur sur un cumulus classique. Les ballons avec échangeur intégré étant très chers.